# La Baie des Naufragés__

Entrez dans un monde de vengeance, de découverte, d'amour et ... de piraterie !
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerMembresGroupesRechercherConnexion

Partagez | 
 

 Judith Scarletti [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Judith Scarletti

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 30
Localisation : Sur l'île

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
50000/50000  (50000/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Judith Scarletti [Terminé]   Jeu 11 Juin - 12:56

# Nom__Scarletti

# Prénom__ Judith

# Surnom éventuel__ La Louve Noire

# Age__ En parraît 28 mais a 450 ans. Vit sur l'île depuis des centaines d'années maintenant.

# Sexe__ Femelle ^^

# Race__ Lycan

# Camp__ Neutre

# Milieu social__ Plutôt aisé.

# Métier/Activité__ Aucun.

# Capacités__ Se métamorphose en loup à volonté, sauf le soir de la pleine lune où la transformation est imposée. Elle a une vitesse accrue, des sens très aïguisés et une souplesse ainsi qu'une agilité hors du commun.

# Équipement ou objets éventuels de votre personnage__ Elle a conservé la médaille familiale qu'elle porte toujours autour du cou.

# Un petit plus de votre personnage ?__ Possède, sous forme humaine, un tatouage dans le dos.

# Description physique__ Si vous croisez la belle Judith, elle ne vous laissera certainement pas indifférent... Une silhouette longiligne et fine, une démarche élégante, tout dans son attitude révèle son appartenance à la race qui est la sienne... Son port de tête altier et sa moue la rende presque hautaine et froide mais ce n'est qu'une façade... Elle mesure 1m79 et pèse 52 kilos. Je vous l'avais dit qu'elle était pas bien grosse, la demoiselle ! Son visage fin et délicat la rend sensuelle mais gare à celui qui s'approche de trop près ! Elle a de grands yeux bleus ciel, couleur d'ailleurs pas très naturelle et dû à sa transformation, lui donnant un regard de feu. Le désir s'y lit souvent mais également la colère. Tout passe dans son regard. Ses longs cheveux noirs tombent dans son dos et elle aime les garder lâchés en permanence ou relevé en chignon sur la tête. Ses lèvres charnues et pulpeuses en ont fait craquer plus d'un ! ^^ Son sourire est un hymne à la joie. Pulpeuse et délicate, comme un fruit bien mûr, on pourrait croire qu'un sculpteur a taillé dans le marbre son corps aux courbes parfaites. Nul fleur n'est à la fois aussi fragile et belle, et aussi dure et froide. Un pétale de rose en diamant. Voila comment on peut percevoir Judith. Sa beauté et sa jeunesse sont dûe à sa condition de lycan. La miss reste un tantinet vieux jeu dans ses goûts vestimentaires. Elle affectionne particulièrement les robes de soirée... Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Mais, pour ne pas se faire remarquer, elle arbore des tenues de son époque. Sa couleur préférée reste le noir et elle adore les longs manteaux de cette couleur, style "Matrix". Une tenue qu'elle affectionne particulièrement est composée majoritairement de cuir : un pantalon de cette matière, noir sur lequel remonte des bottes hautes. Le haut, une chemise de satin, ceintrée et retenue délicatement à la taille par une ceinture. Le tout recouvert par ce fameux manteau long qui lui arrive aux chevilles.

# Personnalité, caractère__ La flamme la plus brûlante serait moins vive que la jeune femme. Une rose aux pétales d'airain, voila comment on peut la percevoir. Judith est une lycantrope qui croque la vie à pleines dents si l'on peut dire. Etre traquée, c'est être tout le temps avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Autant profiter de tous les plaisirs le plus vite possible. Elle brûle la chandelle par les deux bouts. Judith a un caractère de feu et elle ne parvient pas à se contrôler. Impulsive, elle l'est, ce qui est sa plus grande faiblesse. Elle a bien du mal à contrôler ses émotions. Et ne peut résister à une jolie proie.
Si elle est émotive, elle reste fidèle envers l'homme qu'elle aime. Elle chasse de concert avec lui. Très jalouse, elle est capable de désigner une proie juste parcequ'elle pense que son homme pourraît la trouver à son goût. Une grande confiance la lie cependant à lui. Judith aime le danger, traquer ses proies, ou être traquée par les naufragés apeurés. Jouer avec le feu, c'est son crédo. Elle ne s'en prive pas, même si cela a tendance à inquièter son compagnon. Le frisson de la chasse lui procure un immense plaisir. Elle ne dédaigne pas se poser de temps à autre, étant une jeune femme cultivée, aimant l'art et la lecture. Mais sur l'île, les occasions sont bien rares ! Elle pose un regard cynique sur le monde, son humour mordant n'épargne pas.
Si on peut retenir une chose de Judith, c'est bien sa fidélité. Elle l'était avant sa transformation, elle le reste après. Rien ne peut éteindre l'amour qu'elle éprouve pour le naufragé qu'elle a rencontré sur l'île. Elle l'a transformé en lycan, encore une fois par défi. Elle aime outrepasser les règles, elle est révoltée et fière. Ceci ne causera-t-il pas sa perte ?



______________________________
_______________



# Qui est sur votre avatar ?__ Angelina Jolie
# Votre âge__ 21 ans
# Votre prénom__ Judith
# Votre expérience en RP ?__ Ma foi, très bonne, cela fait plusieurs années, quatre je pense, que je RP !
# Comment avez-vous connu ce forum ?__ Google est mon ami !
# Vos disponibilités pour poster ?__ Le soir, tous les jours à peu près.
# Les mots du règlement__
Spoiler:
 


Dernière édition par Judith Scarletti le Jeu 11 Juin - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judith Scarletti

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 30
Localisation : Sur l'île

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
50000/50000  (50000/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Jeu 11 Juin - 14:50

# Histoire personnelle__




On ne peut jamais tourner une page de sa vie sans que s'y accroche une certaine nostalgie...

[...]

Voici des fruits, des feuilles et des branches,
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous,
Ne le déchirez pas entre vos deux mains blanches,
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

J'arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue à vos yeux reposée
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
Toute sonore encor de vos derniers baisers
Laissez-là s'apaiser de la bonne tempête.
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.



~~~~~~~~~~~~~~


La vie... Qu'est-ce que la vie ? Instants si fragiles et si vite envolés. Moments de grâce auxquels la mémoire se raccroche et chancèle, tentant d'y trouver un quelconque réconfort. Mais la pensée s'égare et s'effrite, horrible cadeau à un être condamné à périr, à disparaître sans laisser plus de traces qu'un tas de poussières.
Poussière, tu es poussière et tu retourneras à la poussière. Mots cruels mais pourtant vrais. L'homme meuble son temps depuis sa naissance pour mieux attendre sa mort. Tous les jours mènent à la mort, le dernier y arrive. Et durant ce temps, l'homme ne voit pas, pauvre aveugle, la chance qu'il a. Il ne goûte que du bout des lèvres les passions et les aventures. Comme à regret. Alors que le temps lui est compté.

Elle n'est pas humaine. Elle est bien plus. Elle le sait. Elle goûte chaque instant, dévorait la vie partagée. Elle a tout perdue. Elle est debout à présent et elle contemple un lac. Un lac dont l'eau turquoise est immobile. Ce lac est un lieu sacré depuis des millénaires parmi les siens. Elle sait qu'elle ne devrait pas être là. Mais elle court le risque. Elle souffre d'être séparée des siens. Elle est grande, sa silhouette svelte et altière laisse deviner ses origines surnaturelles. Ses boucles brunes tombent en cascade sur ses épaules. Son visage est fin, délicat et sa peau, d'un teint de lait, la fait ressembler à une poupée de porcelaine. Elle parraît à la fois si fragile et si forte. Son corps est dessiné à la perfection, comme si la Nature lui avait fourni tous les atouts pour répondre aux canons de l'époque. Ses grands yeux d'un bleu profond reflètent un caractère de feu. Qui la différencie grandement des siens. Non pas que les Lycans soient faibles. Mais elle possède une rage et une impulsivité qui n'est pas si commune dans sa race. A présent, Judith contemple l'eau, silencieuse. Mais ce n'est pas son reflet qu'elle voit. C'est un souvenir... Le souvenir de sa vie qui défile dans sa mémoire...



~~~~~~~~~~~~~~




En dehors de l'enfance
et de l'oubli,
il n'y a que la grâce
qui puisse vous consoler d'exister.


Naître, c'est recevoir tout un univers en cadeau.


C'était un soir qui se couchait sur un pays mystérieux, peuplé de créatures étranges. C'est durant la nuit qu'une femme qui se reposait sur l'herbe verte d'un campement nomade se réveilla brusquement. Des contractions douloureuses parcouraient son ventre. Ca y est. Il arrivait ! Epuisant, le travail dura toute la nuit. Jusqu'à 4h du matin. Et ce fut une fille, en pleine forme et magnifique qui vit pour la première fois la lumière du jour. Cette fille reçut le prénom de Judith. Joli prénom pour une jolie petite fille. Le prénom était-il le miroir de son âme ? Sans doute. Judith n'était pas n'importe qui. Elle est la fille d'un Lycan mâle alpha, chef de meute et de sa femelle. Aussi le bébé s'endormit-il la première nuit de sa vie apaisé et serein, en plein coeur de la forêt.
La famille de la petite Judith avait été relativement épargnée par tous ces troubles agitant les leurs et les vampires, du fait de leur famille qui les poussait à rester isolés. Judith ne manqua de rien durant sa prime enfance. Mais elle n'était pas pour autant devenue une enfant terrible, capricieuse, bien au contraire ! Certes, elle avait du caractère dès son plus jeune âge et ne s'en laisser compter par personne. Tétûe et impatiente, elle aimait apprendre, sans cesse. Elle ne tarda pas à avoir une petite soeur, Maïa, compagne de ses jeux, qu'elle protégeait farouchement contre tout intrus.
Son père, opposé à ce qu'elle fut entraîner trop tôt au combat, céda, impressionné par les performances de sa fille. Judith suivait plus ou moins les événements qui se passaient dans le monde lycan. Elle se concentrait surtout sur ses "études". Il est vrai qu'elle possédait des facilités pour apprendre mais elle devait beaucoup travailler. Le combat, la chasse, la traque, la mise à mort, elle tenait à être la meilleure partout. Intuitivement, elle sentait que la clef de la liberté se trouvait là. Dans son rôle de protectrice de l'humanité...



Rien ne se perd,
rien ne se crée
tout se transforme...


Celui qui se transforme en bête se délivre de la souffrance d'être un homme.


Judith venait de souffler ses douze bougies et sa soeur ses sept. Elle était une petite fille savante, vivant dans le luxe -selon les critères de son peuple- et à l'abri du besoin. Elle avait cependant une conscience aïgue de l'injustice et partageait ce qu'elle pouvait avec ses compagnons les moins aisés. Cette attitude ne plaisait guère à ses parents. De même que ses lectures. La petite fille appréciait particulièrement les romans d'aventure parlant des pirates qu'elle se procuraient Dieu seul savait comment. Elle se forgeait une solide culture qui, elle avait bien raison, l'emmènerait loin.
Un des enseignements qui lui plaisaient le plus était la géographie. Elle rêvait de voyager. Et elle se promit que la première région où elle irait serait les Caraïbes. Elle rêvait de voir ces paysages magnifiques, ses animaux étonnants dont tout le monde parlait et ses hommes qui vivaient en bravant l'océan.
Pendant son adolescence, elle s'impliqua beaucoup en politique, se forgeant une réputation d'oratrice hors pair devant les autres lycans de sa meute et subit les foudres de son père en faisant ainsi. Mais après tout, son père était un homme bien qui aimait plus que tout sa fille. Et s'il était bourru, il la laissait faire ce qu'elle désirait. Le temps s'écoula, vif comme l'aigle, et aussi cruel... Judith était heureuse. C'est lors d'un jeu qui dégénéra avec sa soeur qu'elle se transforma pour la première fois. Ca y est, son rêve était à portée de main, bientôt elle pourrait aller chasser en compagnie de sa mère, son père et ses oncles.. Elle ne savait pas encore qu'il ne l'emmènerait jamais dans la traque familiale...



La mort ferme
les yeux des morts
et ouvre
ceux des vivants.



Si tu as peur de la mort, n'écoute pas ton coeur battre la nuit...


Le temps s'écoula et Judith avait dix-neuf ans. Elle était devenue une magnifique représentante de son espèce, d'une beauté sauvage et d'un tempérament ombrageux. Elle vadrouillait souvent seule avec sa soeur qu'elle protégeait comme au premier jour. C'était une nuit d'hiver ce soir-là. Et les deux jeunes femmes se promenaient, au gré de leur envie de chasse et des odeurs du gibier. Elle revinrent tard, contente de leur nuit. Dès qu'elles arrivèrent à l'orée de la forêt, elle sentirent que quelque chose n'allait pas. Maïa se précipita et Judith n'eut que le temps de la plaquer au sol avant de voir débarquer une troupe de vampires, maculés de sang. Un coup d'oeil lui déchira le coeur. Ses parents et ses oncles gisaient face contre terre, baignant dans leur sang, la jugulaire tranchée. Tout le clan avait été massacré. Judith ne se retint qu'à grande peine de sortir de sa cachette et de massacrer tous ces buveurs de sang. Sa haine des vampires naquit véritablement ce jour-là. Elle trouva la force de s'enfuir mais sa soeur tomba sous les crocs ennemis. La jeune femme commença alors une vie d'errance...


Quand la loi redevient
celle de la jungle, c'est un honneur
que d'être déclaré hors-la-loi.


Ce n'est pas la révolte en elle-même qui est noble, c'est ce qu'elle exige.


A partir de ce jour, Judith ne se départit jamais de sa haine contre les vampires. Elle estimait être un devoir envers ses parents disparus de tuer tout vampire qui croiserait sa route. Mieux. De les trouver, de les traquer et de les exterminer. Son rôle occupa alors tout son esprit. Elle volait au secours des humains pris dans les griffes des vampires nomades. Elle construisit une légende parmi les hommes, d'un loup d'or protecteur de la nuit. Partie de sa Russie natale, Judith traversèrent bons nombres de pays, laissant derrière elles une traînée de sang. Bien sûr, ce n'était pas si facile. Les combats étaient souvent durs et éprouvants. Plusieurs fois, Judith ne dut son salut qu'à sa rapidité et sa souplesse. Elle s'en sortait toujours. La rage et la violence de Judith décuplaient avec le temps. Sa vengeance semblait ne pas avoir de limites. Elle était fière d'être une lycan, enfant de la lune, et revendiquait son rôle de tueuse de vampires. Elle agissait pour le bien commun. Pour le bien des humains ! Elle atteignit, au bout de six années d'exil les terres françaises. Judith avait toujours voulu voir ce pays. Elle profita de ces moments de quiétude, ne négligeant pas pour autant ses devoirs...
Judith souffrait de la solitude. Les lycans sont faits pour vivre en meute, sauf quelques rares exceptions. Et Judith eut la bonne surprise de trouver des rescapés au massacre de son espèce à Paris. Deux mâles, un père et son fils, les Valler. Vint s'ajouter au petit groupe un autre mâle jeune, assez fou-fou, Torben. Judith apprit à aimer chaque membre de son nouveau clan. Ulric Valler est à présent comme un père pour elle et elle respecte énormément Daniel son fils. Ulric a cependant une idée curieuse en tête, celle de faire perpétuer son espèce en unissant notamment Judith avec Torben. Ca va pas bien la tête non ? Judith ne veut même pas en entendre parler mais cela la met quand même mal à l'aise lorsqu'elle est en présence du jeune mâle.



Aimer, c'est trouver
sa richesse hors de soi.


Aimer, c'est savourer, au bras d'un être cher, la quantité de ciel que Dieu mit dans la chair.


Judith connaissait parfaitement le secret de Daniel. Ce dernier était tombé amoureux fou d'une humaine. Judith avait beaucoup de mal à comprendre ce qui pouvait bien motiver Daniel. Elle allait comprendre bien mieux que ce qu'elle pensait... Depuis qu'elle avait retrouvé la fraternité d'une meute, elle errait seule, ayant parfois besoin de solitude et parcourant les zones boisés de France. Cette nuit-là, elle prit sa forme lycantrope et parcourut une longue distance à travers les bois. Elle reprit forme humaine dans une clairière, goûtant avec délice la nuit qui l'environnait. Jusqu'à ce qu'elle perçut l'odeur d'un homme. Judith resta immobile tandis qu'elle le percevait, sortant des bois alentour. Elle le salua. Ils parlèrent le reste de la nuit, Judith lui expliquant ce qu'elle faisait là, sans lui dévoiler qui elle était. L'homme se nommait Pierrick Harper. Judith, au fil des heures, sentait une étrange tension lui tirer le coeur. Et l'homme semblait ressentir la même chose, cette sorte de... douleur ? Sans le savoir encore, Judith était tombée dans le même piège que Daniel... En sortirait-elle indemne ? Elle n'eut pas le temps de se poser la question, le rapprochement s'était déjà fait, leurs lèvres s'épousant dans un baiser passionné. Qui fut interrompu par une troupe de vampires. Judith, la rage au ventre, se plaça devant Pierrick pour le protéger. Mais ce dernier ne semblait pas avoir besoin de protection. Judith fut contrainte de se changer et attaqua violemment les vampires, aidé par Pierrick qui semblait connaître les créatures de la nuit. Le combat achevé, elle reprit forme humaine. Mais Pierrick, les larmes aux yeux, la conjura de s'enfuir et de ne plus le revoir. Il tuait les enfants de la lune aussi bien que les vampires. Et il ne pouvait se résoudre à la tuer. Judith reprit sa forme lycantrope et regagna son clan, la mort dans l'âme. Elle convainquit le reste de sa meute de partir pour les îles des Caraïbes. Elle espérait ainsi ajouter des vampires à son tableau de chasse et, peut-être oublier celui qui hantait ses pensées... Malheureusement, le navire fit naufrage sur une île étrange et Judith fut la seule rescapée de sa meute... Comment allait-elle survivre ?


~~~~~~~~~~~~~~


La parenthèse est refermée, l'entracte est terminée. Elle sourit. Tristement. Son coeur lui appartiendra toujours. C'est ce qu'elle croit... Si elle savait. Elle effleure de ses doigts la surface du lac qui se trouble. Son visage se déforme et se brouille. Ce n'est qu'une image. Elle n'est qu'un reflet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarjä Hawks
Cute Predator
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 07/05/2009
Age : 25
Localisation : Dans les Profondeurs de la foret...

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
0/50000  (0/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Ven 12 Juin - 19:54

Welcome here werewolf...

Tres jolie fiche Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evanne.over-blog.com/
Benjamin Whisper
Elfe vert !
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/05/2009
Age : 24

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
50000/50000  (50000/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Ven 12 Juin - 20:40

Bienvenue !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violet A. Lexington
    a n g e l i c i c i o u s ;;

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 28

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
0/50000  (0/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Sam 13 Juin - 2:36

    Welcome here Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloÿss P. Hann
Le jour et La nuit
||Fondatrice Perturbée...
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 18/03/2009
Age : 31

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
0/50000  (0/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Dim 14 Juin - 2:43

Bienvenue à toi !! ^^

J'ai commencé à lire ta fiche mais, la fatigue m'envahissant en cet instant, je terminerais demain !! Il me reste à lire ton histoire !! Wink

Concernant la première partie, je peux déjà te dire de lire CECI ! Tu verras alors que pour les capacités, tu n'as droit qu'à ça :

Eloyss a écrit:
Force surdéveloppée, bonne vision nocturne, transformation en loup-garou plus ou moins contrôlée, vitesse accrue.

Il te faut donc changer ça :

Judith Scarletti a écrit:
# Capacités__ Se métamorphose en loup à volonté, sauf le soir de la pleine lune où la transformation est imposée. Elle a une vitesse accrue, des sens très aïguisés et une souplesse ainsi qu'une agilité hors du commun.

Après, pour le moment, je suis un peu dérangée par cela :

Judith Scarletti a écrit:
Etre traquée, c'est être tout le temps avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. [...] Judith aime le danger, traquer ses proies, ou être traquée par les naufragés apeurés.

Judith Scarletti a écrit:
Elle l'a transformé en lycan, encore une fois par défi. Elle aime outrepasser les règles, elle est révoltée et fière. Ceci ne causera-t-il pas sa perte ?

Mais, n'ayant pas encore lu l'histoire, je ne peux rien dire d'autre pour le moment ! Razz

Désolée pour l'attente !

_________________


Ma vengeance est perdue s'il ignore en mourant que c'est moi qui le tue.
Jean Racine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shipwrecked.forumactif.com
Judith Scarletti

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 30
Localisation : Sur l'île

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
50000/50000  (50000/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Dim 14 Juin - 20:49

Pour les capacités, je changerais cela alors ^^

J'attend que tu me dises si j'ai d'autres choses à modifier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloÿss P. Hann
Le jour et La nuit
||Fondatrice Perturbée...
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 18/03/2009
Age : 31

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
0/50000  (0/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Sam 27 Juin - 18:31

Bon alors, pour commencer, je m'excuse encore de l'attente !! Embarassed

Je viens de lire ton histoire et il y a de gros soucis de coordination avec le contexte du forum !
En effet, tout ce qui est créature fantastique ne vit QUE sur la Baie des Naufragés ! Et il faut être mort pour devenir un Naïen. Les Naïens (vampires, loups garous, fantômes, elfes...) sont des réincarnations ! Il leur est donc impossible de procréer...

Ensuite, sur la Baie, il n'existe aucune guerre entre les vampires et les loups-garous ! Certes, chacun doit se nourrir des autres Naïens, il n'y a pas le choix puisqu'il n'est pas censé y avoir d'humains sur l'île mais rien qui ne déclenche une guerre ! Wink

J'espère que tu vois ce que je veux dire ! Wink Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un MP !! ^^

_________________


Ma vengeance est perdue s'il ignore en mourant que c'est moi qui le tue.
Jean Racine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shipwrecked.forumactif.com
Margareth C. Hann
    .: Sad Princess :.

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 28
Localisation : En quoi cela te servirait il ?

La Bouteille à la Mer
Le coffre aux trésors:
0/50000  (0/50000)
Hey toi, j'te connais !:
Les objets trouvés:

MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   Mar 7 Juil - 0:08

    Bienvenue Judith

_________________

Something happened
For the very first time with you
Found something true

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Judith Scarletti [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Judith Scarletti [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Judith Jacks [terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
# La Baie des Naufragés__ :: # Entrez dans la Baie des Naufragés__ :: # Dans les méandres de la Baie des Naufragés__ :: # Le parchemin__-
Sauter vers: